Accueil / Actualités / Au programme de cette dernière journée au SIMI, Jasmine Kenniche Le Nouëne, Jkln Architecte

Au programme de cette dernière journée au SIMI, Jasmine Kenniche Le Nouëne, Jkln Architecte


Jasmine Kenniche Le Nouëne, Jkln Architecte, est venue animer le petit déjeuner du 7 décembre sur notre stand du #SIMI.

« J’ai monté mon agence en 2014. J’ai enseigné à Genève et j’enseigne actuellement à l’Ecole du Val de Seine.

J’ai actuellement un projet de 23 logements, sur 5 étages, dans le 13e, à côté du boulevard Vincent Auriol, avec structure bois et face minérale. Il a démarré en 2016. C’est le projet phare, mais assez complexe, de l’agence. Avec un gros travail sur les espaces de vie. Nous avons des logements avec trois orientations, du bois apparent sur le plafond, très vitré, un hall traversant et depuis la rue, on peut voir le jardin, un cœur d’ilot très végétalisé. Livraison en février 2020.

Nos concours

Projet dans le 12e, rue Mousset Robert. Ce projet vise à accentuer les notions d’alignement, de limite, d’horizontale. C’est un travail avec des pierres massives, car j’aime beaucoup les bâtiments en pierre, en bois. Avec un dispositif de bâtis et patios qui transmettent la lumière.

ZAC Paul Meurice, dans le 20e. Projet en mitoyenneté avec une vraie crèche en étage, et non en rez-de-chaussée. Logements traversants et deux accès viables pour la crèche, deux escaliers et deux ascenseurs. Avec un gros travail de paysage au cœur. Nous sommes arrivés deuxième !

Projet à Boulogne, rue Esnault Pelterie, de 30 logements avec local artisanal au rez-de-chaussée et deux niveaux de parking. La problématique, c’est de s’insérer en continuité dans un tissu urbain très dense. Avec un nouveau travail sur le cœur d’ilot paysager.

Projet dans le 17e, tout en hauteur, avec espaces de vie sur la rue. La parcelle est très étroite et il fallait ouvrir tout sur la rue. Nous avons imaginé des jardinières en béton pour créer une intimité. »

Le mot de la conclusion de cette édition du SIMI revient à Willem Pauwels, directeur de Paris Sud Aménagement :

« Le SIMI n’est pas un lieu de rencontres formelles. C’est un lieu où l’on partage notre plaisir à travailler ensemble sur la Ville et sur ce que l’on doit offrir aux habitants de demain avec les quartiers que l’on édifie pour eux.

Notre stand – une réalisation de Larqui-Bringer Architecture – et les événements que nous avons organisés ont permis cette ‘rencontre’. Notre métier est un métier de doutes, mais nous sommes là là pour mettre en avant le sens des choses. Pendant ces trois jours riches et intenses, nous avons échangé avec des élus, des architectes, des promoteurs, des investisseurs… Car il ne s’agit pas de montrer mais de partager. »

 

 

retour

ACTUALITES