Accueil / Actualités / Avancer sur la concertation en temps masqué. A Joinville-le-Pont, de nouvelles pratiques se révèlent efficaces !

Nos actualités

Bien-sûr rien ne vaut une rencontre publique, ressentir l’inconfort un peu désuet de la petite école après le dîner, quelques oeillades entre voisins, les paroles fugaces d’un public échauffé, ou les attentes d’habitants enthousiastes…

Mais comment pratiquer la concertation tout en innovant de nouvelles pratiques à une époque où se rencontrer peut générer un risque sanitaire.

Alors… à 18h30, une tisane, un projet et tous connectés ?

Une réflexion menée à Joinville-le-Pont porte sur la requalification de l’avenue de Gallieni.

Cette avenue, aujourd’hui très routière, mais avec de grandes qualités urbaines, est aussi une seconde polarité de la ville.

Concertation requalification de l’avenue Gallieni

La concertation met en scène un jeu d’acteurs important et porte sur un vrai problème de flux traversant et un vrai problème de franchissement. Sont également connectés à cette avenue, des marchés, des pistes cyclables, des placettes, des commerces qui sont des lieux d’attrait mais qui impliquent aussi de grandes considérations techniques.

Philippe Hamelin, accompagné de PariSudam au cours de 5 ateliers de concertation invitant les habitants à se prononcer sur le devenir de cette avenue.

Les derniers ateliers portaient sur les espaces publics, la nature et le cadre de vie, des sujets débattus en ligne avec autant de foi que s’ils l’avaient été en un même lieu et au cours d’une rencontre physique de nos protagonistes.

Un outil de réunion « virtuelle » est partagé entre les acteurs de la concertation, et ce sont de « véritables » tables virtuelles qui peuvent -comme en présentiel- permettre d’échanger de façon concertée.

Notre partenaire Trait Clair avec Philippe Hamelin et nous-même assure l’animation de cette concertation.

Une pratique nouvelle qui de prime abord moins chaleureuse suscite autant d’émotion.

En tous cas, les résultats exploitables de chacune des discussions ont manifestement nourri la réflexion de la Ville et de ses habitants, et feront avancer le projet, en « vrai ».

Cette concertation est bien sûr menée sous l’investigation de l’Établissement Public Territorial Paris Est Marne & Bois et de la Ville de Joinville-le-Pont.

 

PariSudam a mis en place de nombreuses actions de concertation en Île-de-France avec les villes que nous accompagnons (centre-ville d’Arpajon, Massy), et ce sous différentes formes au gré des projets.

 

25/03/2021

Autres actualités

retour Retour à l'accueil