Accueil / Actualités / Massy Vilgénis : permis de construire délivré à Icade pour 78 logements dessinés par l’agence Seyler & Lucan

Nos actualités

Le projet, situé au sein du Parc de Vilgénis, s’installe entre l’allée des Marronniers et l’allée des Sapins.

Ce programme porte sur la réalisation de 78 logements, répartis en trois bâtiments. L’implantation des bâtiments a été conçue en fonction d’orientations privilégiées, d’une recherche de percées visuelles entre l’allée des Marronniers et l’allée des Sapins et, plus loin, vers le Parc Nature, ainsi que d’un équilibre architectural.

 

Quelques mots de l’agence d’architecture Seyler & Lucan

La conception architecturale

Les trois bâtiments sont situés sur la toiture plantée du parc de stationnement. Ils entourent le jardin intérieur, mais à distance les uns des autres, créant ainsi des ouvertures, des percées visuelles entre Nord et Sud, entre allée des Marronniers et allée des Sapins. Les trois bâtiments ne créent donc pas un espace clos; le jardin qui les rassemble respire vers toutes les directions, rendant visible sous de nombreux points de vue l’environnement arboré, rendant sensible le fait d’ « habiter la forêt ». Ils ont des hauteurs différentes, ceci afin de créer un rythme et un équilibre entre les volumes construits, et afin d’établir aussi un rapport diversifié avec d’autres bâtiments environnants.

La disposition et les hauteurs différentes des trois bâtiments du lot C2 créent un ensemble construit diversifié autour du jardin intérieur de l’opération, jardin généreusement ouvert vers le Sud. Les distances et les décalages entre les trois bâtiments ménagent des percées visuelles qui ouvrent le jardin intérieur vers le paysage environnant.

Chacun des trois bâtiments a son hall d’entrée au rez-de-chaussée bas et est également accompagné de ses locaux de service.

La majorité des prolongements extérieurs des logements consistent en loggias-balcons généreux situés aux angles des bâtiments, chacun profitant d’une double orientation.

En lien avec les balcons-loggias, les façades des bâtiments sont dotées de pliures qui sculptent les volumes et modifient leur vision comme parallélépipèdes simples. Les pliures multiplient les orientations des volumes, adoucissent leur géométrie, fragmentent les surfaces, et font jouer la lumière de façon différenciée selon la position du soleil.

Les murs des bâtiments sont construits avec du béton coulé sur place. Les surfaces des façades des bâtiments de logement sont revêtues soit de briquettes, soit d’enduit clair blanc “cassé”/beige lorsque celui-ci est protégé par les avancées des loggias-balcons. Le Bâtiment situé en alignement de l’allée des Marronniers est revêtu de briquettes de couleur beige clair, les deux autres bâtiments de briquettes de couleur brun clair, une différence de couleur qui participe de la différenciation des bâtiments. Aux angles, des briquettes spécifiques d’angles seront utilisées afin d’avoir une finition propre.

Les balustrades des loggias-balcons et des balcons sont métalliques et sont dotées d’un dessin qui assure une opacité forte pour que la vision des « désordres » des prolongements des logements soit minimisée.

Seyler & Lucan / Paysagiste Base

L’aménagement paysagé

Les espaces paysagers permettent de faire le lien entre les futurs logements et l’environnement existant. Les grandes dalles végétalisées Est et Ouest constituent principalement des espaces collectifs jardinés. Dans les franges Sud, une partie des boisements est conservée. Au Nord, elles forment des balcons sur l’allée des Marronniers. Les seuils des logements sont mis à distance de la voie par des jardins humides ou des jardins d’ombre, qui se déploient comme des parvis végétalisés ouverts. Trois cheminements permettent aux piétons de traverser les parcelles du Nord au Sud.

Une clôture de 30 cm de hauteur (poteaux, bois et câbles) marque clairement la partition entre privé et public. Cette limite sera renforcée dans le domaine privé, par la plantation de jeunes plans et baliveaux destinés à la régénération forestière.

Au cœur de la parcelle, de multiples bacs de jardinage en bois forment des potagers destinés aux habitants. Un cabanon bois permet aux jardiniers de stocker leurs outils et leur matériel.

Seyler & Lucan / Paysagiste Base

Le démarrage des travaux est prévu pour le premier trimestre 2020 et une livraison en 2022.

 

Autres actualités

retour Retour à l'accueil