Accueil / Actualités / Massy Vilgénis : permis de construire délivré à Icade pour 79 logements dessinés par Saison Menu & associés, architectes urbanistes

Nos actualités

Le programme de logements profite d’une situation privilégiée entre l’allée des Marronniers et la forêt, en lisière du Parc de Vilgénis, une ancienne propriété d’Air France où s’épanouit une végétation luxuriante. L’implantation des trois plots offre de longues perspectives ménagées depuis tous les angles parcourus, notamment une ouverture au travers de la parcelle depuis l’étang vers le bois aventure.

 

Quelques mots de l’agence Saison Menu & Associés, architectes urbanistes

 

La conception architecturale – ajouter une pièce au paysage

Les trois plots de logements sont traités de manière unitaire pour s’effacer au profit de la perception des grands arbres existants. L’architecture est sobre, sans différenciation de façade, et des balcons généreux tournent autour des volumes. Les grandes ouvertures sont augmentées par la présence des garde-corps métalliques disposés en appliques latérales, pour souligner et accompagner les baies. Les plis des garde-corps et des celliers de balcons sculptent les contours d’un rocher facetté, accentuant les effets de lumière.

Le corps de chaque bâtiment est constitué de béton lisse sur lequel est appliquée une peinture métallisée à la tonalité douce, chaude, lumineuse et dorée. L’usage de cette peinture permet une accroche particulière de la lumière et apporte une tonalité chaleureuse aux bâtiments, sur lesquels les ombres et reflets offrent des variations sans cesse renouvelées. Cette mono-teinte bronze clair est déclinée sur les menuiseries en bois laqué, les sous-faces des balcons, les panneaux d’acier et les éléments de serrurerie, qui prolongent l’effet irisé des façades.

Pour participer à l’absorption des eaux de pluie, les toitures terrasses des deux plots de six étages sont végétalisées. La toiture terrasse du bâtiment le plus au sud est partiellement végétalisée et accessible aux résidents pour leurs loisirs. Un édicule équipé d’une cuisine et de locaux de stockage s’élève sur cet espace commun.

Le soubassement stationné assoit le bâtiment par son béton matricé lasuré gris soutenu, socle dont la hauteur est partiellement absorbée par des jeux de talutage enherbés. Le stationnement semi-enterré est mutualisé avec le lot voisin pour diminuer l’impact du bâti sur l’environnement en conservant un maximum de jardins de pleine terre.

Saison Menu & Associés / Paysagiste Base

 

L’aménagement paysager – se fondre dans l’environnement existant

Les espaces paysagers permettent de faire le lien entre les logements et l’environnement existant. Les grandes dalles végétalisées Est et Ouest constituent principalement des espaces collectifs jardinés. Au Nord, elles forment des balcons sur l’allée des Marronniers. Dans les franges Sud, une partie des boisements est conservée. Les seuils des logements sont mis à distance de la voie par des jardins humides ou des jardins d’ombre, qui se déploient comme des parvis végétalisés ouverts. Trois cheminements permettent aux piétons de traverser les parcelles du Nord au Sud.

Une clôture de 30 cm de hauteur (poteaux bois et câbles) marque clairement la partition entre privé et public. Cette limite sera renforcée, dans le domaine privé, par la plantation de jeunes plans et baliveaux destinés à la régénération forestière.

Saison Menu & Associés / Paysagiste Base

Le démarrage des travaux est prévu pour le premier trimestre 2020 et une livraison en 2022.

 

Autres actualités

retour Retour à l'accueil