Accueil / Actualités / A Chanteloup-les-Vignes, une première poutre change un édifice ! Lancement du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU) à la Cité Champeau, ce vendredi 15 octobre

Nos actualités

Catherine Arenou, maire de Chanteloup-les-Vignes amorce le renouvellement urbain et dévoile tout à l’heure une nouvelle identité pour sa ville.

Ce sera le coup d’envoi des travaux de construction de la Cité Champeau qui accueillera le groupe scolaire Dorgelès et l’espace de loisirs Victor Hugo, pendant le chantier de la Cité Educative Simone Veil. Elle sera conçue comme un lieu incubateur de projets éducatifs innovants. Les plans seront présentés au public lors de cette cérémonie, en présence du Président de GPS&O, Raphaël Cognet, du Président des Yvelines, Pierre Bédier, du Vice-Président de la Région Ile-de-France, Jean-Philippe Dugoin-Clément et de Raphaël Sodini, Préfet délégué pour l’égalité des chances.

 

A cette occasion les co-financeurs du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (département, ANRU, GPS&O et Région) lanceront officiellement ce grand programme de travaux qui permettra de changer la ville : amélioration du cadre de vie, création de lieux où concrétiser les ambitions de réussite scolaire,…

C’est aussi à cette occasion que le nouvelle identité graphique de la ville, produite par PariSudam et l’agence Bastille sera révélée.

 

 » l’important n’est pas la chute, c’est l’atterrissage »

 

Cette célèbre réplique ajoutée par Mathieu Kassovitz dans son film La Haine à celle de Steve McQueen dans Les 7 mercenaires (‘Jusqu’ici tout va bien’…) pourrait tout aussi bien être le symbole du renouveau de Chanteloup-les-Vignes.

Car c’est bel et bien la joie qui tient lieu de référence à présent.

Conception graphique Bastille, marketing territorial

Mais comment la ville a-t-elle imaginé faire table rase de ce passé de banlieue chaude qui lui collait à la peau ?

 

PariSudam intervient actuellement auprès de la ville dans le cadre du renouvellement urbain du quartier La Noé.

Et il fallait accompagner la communication de ce renouvellement, pour une ville coupée en deux : d’un côté le village, de l’autre la cité.

Au moment du brief, Catherine Arenou, maire de Chanteloup-les-Vignes rappelle combien sa ville a traîné durant des années une mauvaise image, la trace indélébile léguée par le tournage du film La Haine dans le quartier…

Si ce titre à l’époque faisait peur, et que la production lui a demandé de tourner sous un autre nom (‘Droit de Cité’), il a aussi toujours voulu appeler son film La Haine.

C’est justement autour de ce terme que l’équipe de PariSudam accompagnée de l’agence Bastille, un marketteur territorial passionné d’intérêt général ont ensemble retourné la situation au profit de Chanteloup-les-Vignes.

En déployant l’acronyme CLV, C’est la Vie ! C’est la Ville, pour évoquer changement et évolution, et même en jouant sur les mots…est-ce que la Noé est un quartier sensible si les jeunes gens qui le composent en majorité ne peuvent en exprimer leurs besoins et leurs émotions ?

La stratégie de communication déployée n’en est qu’à ses balbutiements mais les idées proposées suggèrent justement que de quartier sensible c’est plutôt de SENSIBLE QUARTIER qu’il s’agira, avec toute l’analyse que cela suppose.

S’émouvoir, s’exprimer, et se sentir appartenir à une même entité, sa ville, se rencontrer pour échanger ses SAVOIRS et son savoir-faire, on ne vous en dévoile pas davantage sur les habitants de Chanteloup qui vont participer et nourrir même ce changement d’image, mais vous découvrirez bientôt la créativité de leur talent !

Conception graphique Bastille, marketing territorial

 

Autres actualités

retour Retour à l'accueil