Accueil / Actualités / « Le bon profil » – Cap sur la commercialisation avec Mathilde Lénart, découvreuse de potentiels économiques pour PariSudam

Nos actualités

Le lien avec le terrain fait partie de sa motivation.

Pas forcément sur la terre ferme d’ailleurs, car passionnée de voile elle s’évade parfois et parcourt toutes les côtes, que ce soit celles de Noirmoutier ou des Cyclades.

Parcourir et découvrir, c’est sa raison d’être, le voyage a d’ailleurs accompagné sa formation :

pluridisciplinaire et multilingue, Mathilde a expérimenté 3 ans à Londres, 6 mois aux Etats-Unis, 6 mois en Argentine, pays pour lequel elle s’est intéressée au développement local et au sujet de la piétonnisation, avec les implications que la possibilité de marcher en ville peut avoir sur ses commerces, celle de la sécurité des femmes.

Une illustration de ce que signifie « rendre la ville aimable », dans sa stricte signification.

Ajoutés à l’aventure, c’est surtout la géographie et la politique urbaine qui ont suscité les choix de carrière de Mathilde.

D’abord tournée vers les pays en voie de développement, c’est finalement l’Essonne qui a choisi Mathilde, pour une dernière expérience passionnante au sein d’Essonne Développement, et s’est intéressée à Morangis, à Viry, Juvisy, Savigny mais aussi à des territoires plus ruraux.

On est d’accord, l’Essonne n’est pas le far west mais c’est parfois un peu l’aventure au fil des rencontres dans le périurbain, en provoquant des synergies inattendues entre ses acteurs. Parce que c’est aussi l’un des traits de caractère de Mathilde : elle est « MetteuRE ensemble ».

Dans le milieu professionnel, on la dit « très organisée, jonglant avec 50 sujets, créant du lien entre ces sujets, très à l’écoute des autres en étant à la fois dans le concret avec chacun, et apportant une solution ».

Mathilde va en particulier apporter à la brique « développement économique » de la société, sa capacité à trouver la bonne implantation pour le bon preneur de projet.

Avec pour objectif de révéler les potentiels et de rendre attractifs certains quartiers économiques en imaginant et favorisant l’économie urbaine de demain : rez-de-chaussée productifs, économie créative, logistique du dernier km, etc., et ses formes…

PariSudam entend favoriser un environnement attractif et créatif pour les entreprises et offrir un cadre de travail animé aux salariés, parties prenantes essentielles au développement urbain de ces deux quartiers.

Pour renforcer le positionnement et l’attractivité d’un territoire par son développement économique, n’aurait-on pas déniché un nouveau couteau-suisse de PariSudam qui ne manquait déjà pas de profils multi-fonctions ?

 

Mathilde en a « le bon profil » !

Autres actualités

retour Retour à l'accueil